Communiqués Salaires, indemnités...

 Salaires en berne pour les personnels de l’Éducation nationale

 

Vers une paupérisation dans la Fonction publique

À l’ouverture de la conférence sur les perspectives salariales dans la Fonction publique, le 21 septembre, le constat est sans appel : en 20 ans, l’écart du traitement public/privé s’est creusé en défaveur du public. C’est un véritable problème en termes d’attractivité. Au cours du mois de décembre, la CGT a quitté cette conférence devant le refus de la ministre de revaloriser la valeur du point d’indice.
Il y a pourtant urgence car l’inflation gagne du terrain et faute d’une telle revalorisation, on assiste à un énorme décrochage des salaires et à une paupérisation des fonctionnaires.

Une perte de pouvoir d’achat au fil des années

Depuis 2000, les personnels de la Fonction publique ont perdu 18% de pouvoir d’achat. Et depuis 2010 et le gel du point d’indice, c’est 10% de perte.
Il y a donc urgence à stopper cette hémorragie et exiger une autre politique salariale pour les agent·es afin d’être rémunéré·es dignement.